Scolarisation de la Fille: Cas du Collège Moderne Lopou de Dabou.

Scolarisation de la Fille: Cas du Collège Moderne Lopou de Dabou.

L’École Pour Tous ” , ” Égalité de chance pour les filles et les garçons” ; telle est la vision de l’État de Côte d’Ivoire.

A cet effet, le Ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation entend doter chaque sous-préfecture d’un collège. Et le collège Lopou s’inscrit dans cette dynamique.

Situé dans la Région des grands ponts, sur l’axe Sikensi DABOU, le collège Lopou, après sa rénovation a reouvert ses portes en Janvier 2015.

Dirigé par le principal N’da Kouassi, il dispose de deux bâtiments de R+1 de six classes de la 6ème à la 3ème.

Selon M. Kouadio Claver, informaticien dans ledit collège, les filles se distinguent et s’illustrent de la meilleure des manières dans cet établissement.

Pour l’année scolaire 2022-2023, sur un effectif total de 987 élèves, l’établissement compte 496 filles et 491 garçons. Les filles représentent 50,8% de l’effectif de cet établissement.

Ce taux montre que le message porté par les autorités ivoiriennes et les organisations internationales sur l’importance de la scolarisation de la petite fille et le maintien de la jeune fille dans le cursus scolaire commence à porter des fruits. Ce qui est à saluer.

En termes de résultats, pour l’année scolaire 2021-2022, sur 214 élèves candidats au BEPC, on dénombrait 101 filles. 38% de l’effectif des filles ont été admises.
Malgré ce taux jugé faible par les responsables de l’établissement, il représente cependant une avancée dans la lutte pour la promotion de l’instruction de la fille. Il convient de noter que l’instruction de la fille est un pilier fondamental pour l’autonomisation des femmes. Elle leur garantit les meilleures chances d’insertion professionnelle.
Pour rappel, Selon l’ONU FEMMES, plus il y’a des femmes au travail, plus l’économie prospère. D’où l’intérêt de mettre en place des politiques qui promeuvent la scolarisation de la fille.

Article co-écrit par Rita Pascale Kwaminan et Henri Michel Kassi

Les chroniques de Rita Pascale Kwaminan Société